bloggerselite logo

Comment fonctionnent les outils d’écriture d’IA ?

Comment fonctionnent les outils d'écriture d'IA ?

Voulez-vous répondre à la question de savoir : Comment fonctionnent les outils d’écriture d’IA ? Alors continuez cette lecture.

Au cours de la dernière décennie, l’intelligence artificielle (IA) a fait des pas de géant, permettant des innovations révolutionnaires qui remodèlent le monde.

L’une de ces frontières passionnantes est celle des outils IA d’écriture, capables de générer n’importe quoi, des descriptions de produits aux articles de blog, même des romans complets.

Ces applications sont de plus en plus répandues, de nombreux outils étant récemment arrivés sur le marché. Cela a suscité la curiosité sur le fonctionnement exact de ces outils, ce qui a conduit à des questions telles que :

  • Comment les algorithmes d’IA génèrent-ils du texte de type humain ?
  • Pourquoi y a-t-il soudainement tant d’outils d’écriture IA ?
  • Est-il acceptable d’utiliser des rédacteurs IA ?

Cet article de blog est conçu pour faire la lumière sur ces questions et plus encore.

Allons droit au but !

D’où viennent ces outils d’IA ? 

Vous avez peut-être remarqué une explosion soudaine d’outils d’écriture IA ces dernières années, mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi il en est ainsi ?

La réponse réside en grande partie dans une technologie révolutionnaire – ChatGPT (technologie GPT-4) , rendue publique par l’organisation de recherche sur l’IA, OpenAI .

chatgpt api
Introduction des API ChatGPT d’OpenAI

Cela signifie que n’importe qui peut utiliser la technologie facilement pour créer de nouveaux outils. On peut littéralement créer une nouvelle application alimentée par l’IA en quelques heures sans compétences techniques .

writing a chatgpt app in seconds

Ensuite, tout dépend du marketing qui détermine lequel de ces outils brisera les marchés.

Ainsi, la majorité de ces outils d’IA utilisent la technologie ChatGPT comme moteur principal, de la même manière qu’une voiture utilise un moteur pour alimenter ses mouvements.

Chaque fois que vous utilisez l’un de ces outils d’écriture alimentés par l’IA, vous interagissez très probablement avec la technologie ChatGPT d’OpenAI.

C’est pourquoi nous avons vu un afflux soudain d’outils d’écriture d’IA – non pas parce que chaque petite startup a soudainement développé un algorithme super puissant du jour au lendemain, mais parce qu’un grand “super-héros” a décidé de partager ses super pouvoirs avec des entités plus petites.

Comment fonctionnent les outils d’écriture d’IA ?

L’intelligence artificielle, dans le contexte des outils d’écriture, s’appuie en grande partie sur une catégorie d’algorithmes connus sous le nom de modèles d’apprentissage du langage (Language Learning Models – LLM).

L’épine dorsale de ces modèles est la programmation, les mathématiques et un système bien réglé de fonctions d’entrée-sortie.

Mais comment fonctionnent ces LLM ?

Et comment génèrent-ils un texte qui reflète souvent des nuances humaines ?

À la base, les LLM reposent sur un principe fondamental de l’apprentissage automatique (ML) – l’apprentissage à partir des données.

Imaginez comment un enfant apprend une langue : en écoutant, en observant et en pratiquant.

De même, ces modèles “apprennent” à partir d’ensembles de données massifs, généralement composés de texte provenant d’Internet.

Ils analysent les modèles, les structures et la sémantique des phrases auxquelles ils sont exposés et, au fil du temps, ils parviennent mieux à prédire quel mot ou quelle phrase devrait suivre dans un contexte donné.

Tout se résume à un jeu statistique.

Imaginons que nous ayons un modèle d’IA simple qui a été formé sur un ensemble de données de livres en anglais.

Si nous donnons au modèle la phrase d’entrée, “Il pleut, alors je vais prendre mon…”, il pourrait prédire que le mot suivant est “parapluie”.

En effet, il a vu des structures de phrases similaires d’innombrables fois au cours de la formation et le mot «parapluie» suit fréquemment ce schéma.

Les modèles traitent l’entrée, l’exécutent à travers plusieurs fonctions mathématiques et couches de calcul (qui sont des équations complexes) et produisent finalement une prédiction.

Bien que les subtilités de ces fonctions mathématiques dépassent le cadre de cet article de blog, l’essentiel à retenir est qu’elles sont conçues pour aider le modèle à comprendre et à générer efficacement le langage.

La dernière génération de ces modèles, connus sous le nom de transformateurs, peut considérer le contexte complet d’un morceau de texte , plutôt que de simplement regarder les mots isolément ou en petits groupes.

Cela leur donne une meilleure compréhension des nuances, rendant leur production plus cohérente et naturelle. L’un de ces modèles, GPT-4 , développé par OpenAI, est actuellement l’un des LLM les plus avancés.

Comme pour tout outil, ces modèles d’IA ne sont pas infaillibles.

Ils peuvent parfois faire des erreurs ou produire un texte qui n’a pas vraiment de sens.

Cependant, à mesure que le domaine de l’IA continue de progresser, la précision de ces modèles ne fera que s’améliorer, ce qui en fera des outils encore plus efficaces pour un large éventail d’applications.

Les outils d’IA peuvent-ils penser ? 

L’une des idées fausses les plus courantes est que les outils d’IA peuvent « penser » ou « comprendre » de la même manière que les humains.

Cependant, ce n’est pas tout à fait vrai.

Bien que les outils d’IA comme l’écriture de modèles peuvent imiter de manière impressionnante un comportement humain, ils ne sont pas capables d’une véritable pensée ou compréhension.

is chatgpt conscious

Lorsque nous interagissons avec un outil d’écriture IA, il peut sembler que la machine comprend nos questions et élabore des réponses réfléchies.

Mais en réalité, il ne s’agit pas du tout de penser.

Le « processus de pensée » apparent de l’IA est en fait une série de fonctions mathématiques et de probabilités qui ont été affinées pour imiter les réponses de type humain.

Vous souvenez-vous de l’analogie du modèle d’IA prédisant le mot « parapluie » après avoir reçu la phrase « Il pleut, alors je vais prendre mon… » ?

Le modèle d’IA n’a pas compris le concept de pluie ou l’utilisation d’un parapluie . Au lieu de cela, il a utilisé les modèles qu’il a appris à partir de ses données de formation pour faire une supposition éclairée.

Ainsi, le modèle d’IA ne “sait” pas qu’un parapluie est généralement utilisé lorsqu’il pleut.

Il n’a pas une compréhension du monde à la manière des humains .

Au lieu de cela, il utilise des mathématiques complexes pour prédire ce que les humains disent généralement ensuite dans un contexte similaire.

Si la pensée humaine est comme un vaste réseau d’idées interconnectées, l’outil d’écriture de l’IA ressemble plus à une très longue voie ferrée à sens unique.

Le modèle AI commence à une extrémité (l’entrée) et se déplace en ligne droite jusqu’à l’autre extrémité (la sortie), effectuant des calculs en cours de route.

Il ne détourne pas vraiment, ne réfléchit pas ou n’envisage pas d’alternatives.

En fin de compte, un outil d’IA n’est aussi bon que les données sur lesquelles il a été formé et les fonctions mathématiques qu’il utilise pour traiter ces données.

Il ne possède pas de conscience, d’intuition ou la capacité de comprendre véritablement le contexte comme le font les humains.

Ce qu’il fait exceptionnellement bien, cependant, c’est imiter un texte de type humain basé sur des modèles et des structures qu’il a appris .

Les outils d’écriture d’IA peuvent être incroyablement utiles et efficaces. Mais il est important de se souvenir de leurs limites et de la différence fondamentale entre la « pensée » de l’IA et la cognition humaine.

Les outils d’IA sont-ils toujours précis ?

Les outils d’écriture d’IA ont parcouru un long chemin, améliorant leur capacité à générer du texte de type humain.

Mais ont-ils toujours raison ?

La réponse courte est non.

Il n’est pas conseillé de se fier uniquement aux outils d’IA, en particulier lorsque la précision, le contexte et la compréhension nuancée sont essentiels.

La base de l’apprentissage de l’IA réside dans les données sur lesquelles il est formé.

Cependant, ces données peuvent parfois contenir des inexactitudes, des biais et du bruit.

Les modèles d’IA, dans leur essence, sont des reconnaissances de formes . Ils absorbent et reproduisent les modèles qu’ils observent dans leurs données d’entraînement, y compris les bons et les mauvais.

Si l’IA a appris à partir de données incorrectes ou biaisées, elle peut refléter ces erreurs et ces biais dans sa sortie.

De plus, les outils d’IA peuvent commettre des erreurs difficiles à repérer pour un humain .

Par exemple, ils peuvent utiliser un mot qui est techniquement correct, mais pas tout à fait correct dans le contexte donné .

Ou ils pourraient faire une affirmation qui semble plausible mais qui est en réalité fausse ou trompeuse.

Ces inexactitudes peuvent échapper à un lecteur occasionnel, entraînant potentiellement des malentendus ou des informations erronées.

Une complexité supplémentaire découle du manque de compréhension du monde par l’IA.

Contrairement aux humains, l’IA n’a pas de contexte ni de vision du monde. Il ne comprend pas les significations, les implications ou la signification culturelle des mots au-delà de leurs relations statistiques avec d’autres mots.

Cela signifie que l’IA peut parfois générer du texte inapproprié ou même absurde dans un contexte spécifique.

Est-ce de la triche d’utiliser des outils d’IA pour écrire ?

Alors que les outils d’écriture de l’IA sont devenus plus sophistiqués et accessibles, une nouvelle question est apparue : est-ce de la triche d’utiliser ces outils pour écrire ?

is ai cheating

Plongeons-nous dans cette question complexe.

Les outils d’écriture d’IA ne sont que cela – des outils.

Ils sont conçus pour aider, et non pour remplacer l’effort humain ou la créativité.

Tout comme l’utilisation d’une calculatrice pour des calculs mathématiques complexes n’est pas considérée comme de la triche, l’utilisation d’un outil d’IA pour aider à l’écriture n’est pas intrinsèquement malhonnête.

Il s’agit de tirer parti de la technologie pour améliorer la productivité et l’efficacité.

Pensez à un ouvrier du bâtiment utilisant une perceuse électrique au lieu d’une perceuse manuelle.

Est-ce de la triche ? Bien sûr que non.

La perceuse électrique permet simplement au travailleur d’accomplir sa tâche plus efficacement et avec moins de fatigue physique.

Le même principe s’applique aux outils IA d’écriture .

Ils sont conçus pour gérer le “lourd travail” des tâches d’écriture, permettant aux utilisateurs de se concentrer sur les aspects les plus créatifs et stratégiques de leur travail.

Cependant, il existe des situations où l’ utilisation d’outils d’écriture IA pourrait franchir les frontières éthiques .

Par exemple, si un étudiant utilise un outil d’IA pour générer un essai et le soumet ensuite comme son propre travail original, cela pourrait être considéré comme de la malhonnêteté académique.

En fin de compte, la question de savoir si l’utilisation d’outils d’écriture IA est considérée comme de la « triche » dépend en grande partie du contexte et de la manière dont les outils sont utilisés.

Les outils d’écriture IA sont des assistants mais pas des remplaçants. Ils peuvent nous aider à trouver des réponses plus rapidement et à transmettre des messages plus facilement. Mais ils ne sont pas là pour nous remplacer (du moins pas encore).

FAQ | Comment fonctionnent les outils d’écriture d’IA ?

Comment détectent-ils les essais écrits par l’IA ?

Les détecteurs d’IA fonctionnent en recherchant des caractéristiques spécifiques dans le texte, telles qu’un faible niveau d’aléatoire dans le choix des mots et la longueur des phrases . 
Ces caractéristiques sont typiques de l’écriture IA, permettant au détecteur de deviner quand le texte est généré par l’IA

Quel est l’outil d’écriture d’IA que tout le monde utilise ?

Anyword est un outil d’écriture d’IA qui utilise des algorithmes d’apprentissage automatique pour générer du contenu. 
Il peut vous aider à rédiger des tâches telles que la création de textes publicitaires, la rédaction de publications sur les réseaux sociaux, la génération de contenu de blog, etc.

Comment créer un outil d’écriture IA ?

Vous pouvez systématiser votre flux de saisie d’échantillons d’écriture et de suivi des commentaires de l’IA avec Zapier
Vous devrez créer un formulaire de saisie simple (tel que Google Forms), connecter le GPT-3 d’OpenAI et afficher les résultats dans un format de votre choix, tel que Notion, un e-mail, une GSheet ou d’autres outils 

Comment savoir si mon essai a été rédigé par ChatGPT ?

GPTZero est le principal détecteur d’IA permettant de vérifier si un document a été rédigé par un grand modèle de langage tel que ChatGPT . 
GPTZero détecte l’IA au niveau de la phrase, du paragraphe et du document. 
Notre modèle a été formé sur un corpus vaste et diversifié de textes écrits par des humains et générés par l’IA, en mettant l’accent sur la prose anglaise.

Puis-je trouver un outil d’écriture d’IA gratuit ?

Oui, Simplified AI Writing Generator est gratuit pour tous ! 
Il suffit de vous inscrire à Simplified et de commencer à rédiger des textes courts ou longs, des articles de blogs, des publications sur les réseaux sociaux, des livres et tout ce que vous souhaitez.

Autres Ressources :

Conclusion

Naviguer dans le monde des outils d’écriture IA est une aventure passionnante.

Nous avons percé le mystère de leur ascension et compris que leur intelligence vient des mathématiques, pas de la conscience réelle.

Ces outils sont puissants, mais pas parfaits. Ce sont des aides, pas des remplaçants, qui stimulent notre créativité et notre efficacité. Qu’ils soient perçus comme “tricheurs” dépend du contexte et de l’éthique.

Alors que nous embrassons un avenir lié à l’IA, comprendre ses forces et ses limites nous permet de l’utiliser de manière responsable et efficace. Au final, l’avenir de l’écriture est autant entre nos mains que dans les algorithmes.

PS. J’ai utilisé ChatGPT pour expliquer certains des concepts de cet article. 

Partager cet Article :
Newsletter
Recevez des astuces et des ressources gratuites directement dans votre boîte de réception.
Derniers Articles
☰ Navigation Rapide
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x

BloggersElite

Obtenez Gratuitement

Nos Tutoriels 

15987

S'abonner à Notre

Newsletter

Recevez les dernières astuces dans votre boîte Email

15585
->